logo Omloop van Vlaanderen
Logo FIALogo FIALogo BRC

1-2 SEPTEMBER 2023

Logo Muylle - Omloop van Vlaanderen
Logo Sani centrum Peter Ostyn - Omloop van Vlaanderen
Logo Olivier Construct - Omloop van Vlaanderen
Logo A&D Trucks - Omloop van Vlaanderen
MOBIL
Logo Sport Vlaanderen - Omloop van Vlaanderen
Godderis

Adrian Fernémont contrôle la course à mi-parcours

Adrian Fernémont contrôle la course à mi-parcours

Adrian Fernémont a joliment poursuivi sur son élan de la 1ère soirée pour se placer dans une situation qui lui permet déjà de contrôler la course dans la 60ème édition du ConXioN Omloop van Vlaanderen. Après la pluie du début de course, le soleil a fait son retour sur la région de Roulers. Auteur de deux meilleurs temps autoritaires en début de journée, Adrian Fernémont a porté son avance à 27"6 sur Sébastien Bedoret et 29"3 sur Kevin Demaerschalk au cap de la mi-course.

"Nous avons de nouveau bien entamé la journée," sourit le leader Fernémont. "Naturellement, j'ai coupé un peu plus que nécessaire dans certaines cordes pour rendre la route un peu sale pour les suivants. Ça fait partie du jeu..."

2ème ce matin, Kevin Demaerschalk a concédé un peu de temps: "Sur le sec, la Fiesta R5 Evo n'est pas encore suffisamment précise. C'est juste une question d'affinage des réglages. Nous y travaillons. C'est logique puisque c'est notre première course avec cette auto. Je suis déjà très content de nos performances."

Kevin est resté 2ème jusqu'avant le zoning où Sébastien Bedoret a réussi à le dépasser. Le pilote Skoda Belgium a poussé tout au long de la boucle, terminant par deux meilleurs temps à Rumbeke et sur le Zoning. "Au moins, nous n'avons plus commis d'erreur. Mais je me méfiais de certains virages où de la boue est ramenée sur la route par les précédents."

Kris Princen n'est toujours pas satisfait de sa VW Polo GTI R5: "Sur le sec, comme à Houthulst, où j'ai signé le meilleur temps, ça va. Mais quand l'asphalte est glissant, je manque de grip et le comportement est erratique. Ça s'améliore, mais pas comme dans les épreuves précédentes."

Vincent Verschueren, qui avait choisi des gommes "21" trop dures à son goût, est 4ème, 4"4 devant le Limbourgeois. "Mon choix de pneus n'était pas idéal, mais j'ai surtout commis l'erreur de trop assouplir la suspension. Je devais ainsi lever le pied dans les enfilades rapides."

3ème au départ ce matin, Ghislain de Mevius a rétrogradé à la 7ème place: "J'ai opté pour des gommes 21 comme Verschueren et c'était trop dur. Je ne suis pas parvenu à trouver le bon feeling." 6ème, PJM Cracco affichait un grand sourire dans sa Skoda Fabia R5 Evo: "Tout va parfaitement. Je n'y croyais pas mais le rythme est clairement très important en rallye. Rouler beaucoup est le seul moyen de progresser rapidement. Je prends aujourd'hui à fond des courbes où je coupais bien l'an dernier. Ça procure de bonnes sensations!"

Pieter Tsjoen est 8ème, devant Niels Reynvoet, qui manque de confiance dans le rapide. Bob de Jong et Steve Fernandes mènent largement leurs duels respectifs pour le championnat Open des Pays-Bas et le TER.

Romain Delhez est nettement en tête du classement des Porsche (15e au général), devant Jochen Claerhout et Chris Debyser, depuis qu'Andy Lefevere est resté bloqué 36' dans un champ de Zilverberg. Dans la M Cup, Gunther Monnens domine clairement les débats devant Thierry Cokelaere et Wouter Lievens. En Historic, le leader Stefaan Stouf a dû abandonner à cause de problèmes de freins. Bjorn Syx semble bien parti pour une 2ème victoire d'affilée au niveau national, après celle d'Ypres. Le pilote de la M3 contrôle Paul Lietaer, qui essaie quand même de mettre la pression sur Syx. 3ème en Historic, Danny Kerckhof est confortablement en tête du TER Historic.

Meilleur Junior, Gilles Pyck a repris 14" à Timo van der Marel, leader en R2. Tobias Brüls est 2e Junior, loin devant Glenn Snaet et Charles Munster.

(Photos BRC Media)

Adrian Fernémont contrôle la course à mi-parcours Adrian Fernémont contrôle la course à mi-parcours