logo Omloop van Vlaanderen
Logo FIALogo FIALogo BRC

1-2 SEPTEMBER 2023

Logo Muylle - Omloop van Vlaanderen
Logo Sani centrum Peter Ostyn - Omloop van Vlaanderen
Logo Olivier Construct - Omloop van Vlaanderen
Logo A&D Trucks - Omloop van Vlaanderen
MOBIL
Logo Sport Vlaanderen - Omloop van Vlaanderen
Godderis

85 voitures au départ en TER / BRC

85 voitures au départ en TER / BRC

Le départ de la 60ème édition du ConXioN Omloop van Vlaanderen a été donné à 17h30 comme prévu, sous un ciel un peu plus lumineux qu'il ne l'était dans l'après-midi. Sur les 98 voitures engagées en TER / BRC, 85 ont finalement pris le départ. Demain samedi, on en attend 35 autres en Criterium RACB.

La plupart des forfaits sont la conséquence de problèmes mécaniques (Cris Algoedt/BMW 1M, Guino Kenis/BMW M3, Nick Toorré/Ford Sierra Cosworth, Marc Maertens/BMW M3). Pour Philip Cracco (Skoda Fabia R5), c'est une décision personnelle, tout comme pour l'Italien Buscemi, qui aurait pu réaliser une bonne opération en TER2. Jens Maes (Opel Ascona) s'est blessé en début de semaine. Valentin Vertommen (Ford Fiesta R2) n'a pas fourni d'explication. Quant au jeune Jeroen Vanhoutte, il est sorti durement lors des essais mercredi avec sa Peugeot 208 R2. Regrettable aussi est le retour à la compétition raté de Stephen Vankemmel sur son Opel Ascona A.

A l'exception d'Alex Allingham (Escort Mk2), tous les Britanniques sont en revanche de la partie, et notamment les 11 pilotes de Mini venus pour célébrer le 60ème anniversaire de la légendaire compacte britannique. Seul Trevor Hancock a délaissé la Mini pour se présenter sur une Triumph TR7 V8. Une voiture toujours envoûtante qui rappelle de beaux souvenirs.

Parmi les ténors, on se réjouit d'assister à une première, puisque J-Motorsport a finalement décidé d'aligner Kevin Demaerschalk et Lara Vanneste sur la toute nouvelle acquisition du team, une Ford Fiesta R5 Evo, au lieu de la Citroën C3 R5.

"La prise en mains s'est bien passée," explique Kevin. "Le feeling est bon mais je préfère ne pas en dire trop avant les premières spéciales. On verra ce soir ce que ça donne."

Les équipages pouvant s'inscrire (gratuitement) à chaque épreuve jusqu'à la publication de la liste des partants, 10 équipages sont finalement inscrits pour marquer des points en TER. Aux deux pilotes engagés à l'année, Steve Fernandès et Stephan Göttig, sont venus s'ajouter Sébastien Bedoret, Pieter Tsjoen, Kevin Van Deijne et Steven Vergalle (tous sur Fabia R5). Les pilotes de Peugeot 208 R2 Tobias Brüls, Gilles Pyck et Glenn Snaet, ainsi que Timo van der Marel (Opel Adam R2) concourent en même temps pour le TER2.

Rappelons que ce soir, les concurrents affrontent deux fois les spéciales de De Ruiter et Beveren, avec un premier passage sur le zoning de Roulers entre les deux boucles. Les 35 km chrono au programme vont-ils déjà générer une hiérarchie bien marquée?

(Photo Alexander Ramon)